www.farahdouibi.fr

contes

www.farahdouibi.fr

Le Bâtisseur

ou Le Bâtisseur qui ne Savait Pas Dire Non

SUR LA FORME

Paratextes

 


Structure en trois temps


Ce conte a été conçu sur des valeurs symboliques. Le chiffre 3 y a une place de choix. Ainsi, il y a 3 grandes parties dans le conte et chacune d’elles est divisée également en 3 subdivisions.

structure du récit

J’ai pensé la subdivision des naufragés pour valoir trois subdivisions. Aussi, elle regroupe une foule de personnes – au lieu d’une à chaque subdivision – et elle dure toute la journée comme trois subdivisions.


Amplification graduelle


L’amplification dans le récit est graduelle. Amplification dans l’écriture et l’illustration, évolution graduelle du sentiment d’urgence et du mauvais temps ; voici quelques exemples dans ses formes les plus significatives.

 

A) Au sein des parties

  • Le 1er jour, il est encore possible au bâtisseur de prioriser son travail.
  • Le 2e jour, il lui est difficile de le faire à cause des liens de contrainte.
  • Le 3e jour, il est presque impossible de résister face à la détresse.

B) Au sein des subdivisions

  • Pour la 1re partie, le boulanger est un homme fait, fort et apte aux travaux physiques. La crémière est une femme ; moins forte physiquement, il sera plus difficile de lui refuser son aide qu’à un homme fort. Enfin, le petit berger est un enfant de 8 ans. Bien plus faible physiquement et démuni par définition, il est encore plus difficile de lui refuser de l’aide qu’à un adulte.
  • Dans la 2e partie, le père joue sur son autorité dans le foyer. Le chef du village, lui, sur son autorité étendue au village. Enfin, le prêtre possède une autorité spirituelle toute-puissante puisqu’il représente une déité, autorité mystérieuse qui transcende les limitations géographiques.
  • La 3e partie est le summum. La difficulté est de savoir que pour ces naufragés, c’est leur vie qui est dans la balance, pas un pétrin, une salle d’affinage ou une petite maison de berger, ni un confort. En plus de viser de nombreuses personnes, le danger est mortel et immédiat : il est pratiquement impossible de refuser son aide dans de telles circonstances.

Notez bien : si le bâtisseur avait pris les bonnes décisions dès le début – et il avait pour ce faire six occasions – venir en aide aux naufragés n’aurait pas posé de problèmes.

C) Graduation atmosphérique

  • En parallèle, la météorologie accompagne ces évolutions jusqu’au cataclysme, somatisation des difficultés du bâtisseur au travers des intempéries et reflet de son for intérieur.

Comprendre et retenir


Pour permettre la compréhension du récit de la manière la plus optimale possible, afin de servir le message, j’ai utilisé plusieurs leviers, que ce soit dans le texte, le graphisme, la mise en page ou les paratextes :

  • le conte en pages doubles présentant chacune, dans la plupart des cas, une unité de lieu, de temps et d’action ;
  • une illustration par page double en concordance avec le texte qui y fait face, destinée à favoriser la compréhension. Elle permet aussi une narration exclusivement graphique, par exemple, pour les tout-petits ;
  • une version courte réduisant de moitié environ la longueur du conte ;
  • l’utilisation de polices d’écriture très lisibles à des tailles conséquentes pour faciliter la lecture dès le plus jeune âge ;
  • un lexique richement illustré pour surmonter les blocages langagiers ;
  • des morales pour conforter les messages les plus importants du conte et les comprendre pleinement.

Enfin, j’ai souhaité appuyer ces mécanismes de compréhension à des mécanismes d’intégration pour permettre au message de rester durablement à l’esprit. Pour cela, j’ai utilisé ces techniques d’écriture :

  • une structure (récit, nombre de vers…) pour chaque partie entre elles et subdivision entre elles la plus semblable possible ;
  • répétition de mots et d’expressions ;
  • utilisation de vers, de rimes (6/9 ans), de rythmes, de sonorités (3 ans).

compréhension


Un conte modulaire


Avoir une structure aussi semblable entre subdivisions permet de rendre le conte modulable, une subdivision représentant un module. Cependant, cela a eu pour conséquence de rendre la lecture trop répétitive. Aussi, dans la partie NOTE PRATIQUEdu début du livre, je vous ai proposé de privilégier la version courte pour une lecture plus ludique.

La version courte proposée est, par ailleurs, une parmi tant d’autres possibles. Plutôt que de choisir le petit berger (1er jour), le chef du village (2e jour) et les naufragés (3e jour), vous pouvez bien sûr en choisir d’autres : le boulanger, le père et les naufragés, ou bien la crémière, le prêtre et les naufragés, etc. En prenant un personnage / module par jour, vous gardez intacts tous les messages du conte.

Mais encore pourriez-vous réaménager les subdivisions pour ne lire que le 1er et le 3e jour afin de mettre l’accent sur l’orgueil, ou bien ne lire que le 2e et le 3e jour pour mettre en avant les liens contraignants qui nous aliènent. Vous pourriez encore prendre par exemple un module du 1er jour, deux du 2e jour et le 3e jour, etc. Cette liberté vous permet de lire à chaque fois une histoire nouvelle, la relire sans que ce soit pareil d’une fois à l’autre.

Pour aller encore plus loin, vous pourriez, encore, inventer d’autres modules / personnages que vous aimeriez voir dans cette histoire et qui seraient vos personnages à vous, vos modules à vous !

Pour mieux comprendre le fonctionnement des modules, je vous invite à aller à la page suivante où vous trouverez la grille de lecture du conte.

 

Lors de l’élaboration de ce conte, j’ai pu voir qu’il était propice à des jeux modulaires. Ceux auxquels j’ai pensé utilisent deux sets de cartes permettant de nombreux jeux à visées pédagogiques et ludiques faisant travailler la logique, la mémoire, l’imagination et les réflexes. Plusieurs jeux peuvent être réalisés avec chacun des sets indépendamment et si on réunit les deux sets, vous aurez des effets de combinaison – effet combo – permettant de rendre le jeu encore plus interactif, dense et intéressant.

Je pense que ces jeux seraient de parfaits compléments au livre qui reste avant tout contemplatif et basé sur la réflexion, aussi, réaliser ces deux sets de jeu sera une de mes aventures à venir.


Grille de lecture


grille de lecture