www.farahdouibi.fr

contes

www.farahdouibi.fr

Le Bâtisseur

ou Le Bâtisseur qui ne Savait Pas Dire Non

Morale de la troisième partie

La troisième journée - page 101

Ne remettez jamais au lendemain matin
Ce que vous devez faire aujourd’hui de vos mains.*
La procrastination a ceci de vicieux
Que la situation, dans l’attente d’un mieux,
N’aura pour toute option que la pique ou le pieu.

Explication

Les situations difficiles vont souvent de mal en pis lorsqu’il y a toujours une bonne raison de reporter ce que l’on doit faire. Aussi, autant faire ce qu’il y a à faire sans attendre le pire.

Dans le conte

Le premier jour, le bâtisseur remet son travail au lendemain en pensant qu’il aura plus de temps à ce moment, mais le deuxième jour est pire que le premier, et il remet de nouveau son travail au lendemain en pensant qu’il aura, cette fois-ci, plus de temps, mais le troisième jour est encore pire que le précédent.

Ils l’ont aussi dit

« Demain est souvent le plus chargé de la semaine. », proverbe espagnol.
« La procrastination est comme une carte de crédit ; c’est amusant jusqu’à ce que vous receviez la facture. », Christophe Parker (1920-1955).
« Qui toujours remet à demain, trouvera malheur en chemin. », Gandhi (1868-1948).
« Mieux vaut endiguer un ruisseau qu’une rivière. », proverbe scandinave en danois.

Mots clés positifs

Prévoyance, prudence, sagesse, raison, discernement, bon sens, courage, opportunité, volonté.

* Phrase inspirée de Proverbia gallicana dans Recueil des paroles françaises avec des commentaires latins, XVe siècle : « Ne remets pas au lendemain ce que tu peux faire le jour-même. ».