www.farahdouibi.fr

contes

www.farahdouibi.fr

Le Bâtisseur

ou Le Bâtisseur qui ne Savait Pas Dire Non

Morale de la deuxième partie

La deuxième journée - page 99

Bien piteux est celui qui, par obligation,
Prend la voie opposée à ses motivations.
Ce mensonge muet, cette simulation
Trouve son fondement de ne point dire non.
Mensonge sans parler, mensonge par action,
Ne pourra vous mener qu’à la désolation.

Explication

Lorsque l’on pense « non » et qu’on dit « oui » et que l’on fait l’opposé de ce qu’on veut ou doit faire, cela revient au même que mentir, à la personne en face comme à soi.

Dans le conte

Lorsque le bâtisseur reçoit la visite de son père, il sait qu’il doit terminer sa propre maison avant l’orage, mais il accepte de réparer celle de son père en premier. Ce sera la même chose pour le chef du village et pour le prêtre.

Ils l’ont aussi dit

« Si tu portes le mot “non” avec toi, tu ne seras jamais pauvre, même dans la vieillesse. », proverbe birman.
« Heureux, libre et sage
Qui de dire non a le courage. »,
Petrus Augustus de Génestet (1929-1961), Non, Pays-Bas, XIXᵉ siècle.

Mots clés positifs

Confiance en soi, fierté, noblesse, assurance, volonté, courage, intégrité, honnêteté, sincérité, lucidité.