www.farahdouibi.fr

contes

www.farahdouibi.fr

Le Bâtisseur

ou Le Bâtisseur qui ne Savait Pas Dire Non

Morales

Page 95

Ici commence une série de morales. Vous n’êtes, bien sûr, pas obligés de les lire. Elles sont un complément au conte, tout en faisant partie intégrante de celui-ci.
Pour aller plus loin, ces morales sont réécrites en prose, puis leur application dans l’histoire est expliquée en termes simples.

Par pur amour des proverbes, dictons, citations et autres beaux mots, j’ai glissé à chaque morale quelques belles phrases particulièrement bien tournées de grands hommes, qui illustrent remarquablement le même message. Je souhaite à chacun un aussi grand plaisir que le mien à la lecture de ces lignes.

Enfin, pour inspirer et grandir dans son âme, chaque page de morale se termine avec des mots positifs inspirants qui y sont liés.

Pour finir, une dernière morale basée sur l’entièreté du conte vous est présentée comme induite de toutes les autres. Elle vous emmène vers le mot de la fin qui ouvre des perspectives positives sous le signe de l’espoir.