www.farahdouibi.fr

contes

www.farahdouibi.fr

Le Bâtisseur

ou Le Bâtisseur qui ne Savait Pas Dire Non

Sur l'auteur

Paratextes

Lorsque l’idée m’est venue d’écrire des contes à fortes valeurs morales, mon chemin vers ma souveraineté et mon retour aux valeurs ont commencé. Chaque fois que je notais une nouvelle idée de conte, je faisais un pas en ce sens. Petit à petit, je suis parvenue à retrouver qui j’étais.

Ce livre est le premier d’une série de contes conçus pour présenter à chacun une manière de sortir d’une logique de pensée tortueuse. Nous sommes tous maintenus à des degrés différents, contraints par des chaînes invisibles qui nous sont mises dès le plus jeune âge, le plus souvent avec de bonnes intentions. Dans chacun des contes que j’écris, je décortique certains schémas tortueux ; j’en développe les rouages pour mieux nous en dégager. Le but final étant de retrouver petit à petit, livre après livre, une souveraineté de penser afin de faire de notre vie ce que nous désirons véritablement en faire.


Vers la souveraineté


La conception de ce premier livre s’est faite dans des circonstances bien particulières, car non contente de créer mon premier livre, j’ai créé, par la même occasion, mon activité professionnelle. Chacun a déjà entendu parler de ces personnes qui abandonnent tout pour aller vivre à la campagne, s’expatrier, s’enrôler dans l’humanitaire ou changer complètement de voie. Conséquences d’une société moderne où le mot rentabilité a remplacé le mot bonté, où la consommation est encouragée tandis que les baisers et les câlins sont interdits, ces personnes ont fait le choix d’un retour aux valeurs qui étaient les leurs pour continuer à exister. C’est aussi le choix que j’ai fait. Après une vingtaine d’années à tourner en rond sur le marché du travail sans arriver à m’adapter, à force de terminer mes contrats dans la dépression et l’épuisement, j’ai fait le choix de ne plus subir, en créant ma propre activité professionnelle dans laquelle j’allais retrouver mes valeurs tout en essayant d’acquérir une autonomie financière : écrire, illustrer, mettre en page et éditer mes propres livres et autres créations littéraires et artistiques, tous ces projets que j’ai accumulés depuis mon enfance et qui attendaient impatiemment cet instant. Cette décision fut le premier pas pour retrouver ma souveraineté.


La liberté dans la création


L’avantage certain que procure l’autonomie dans la création d’un livre, en étant tout à la fois l’auteur, l’illustratrice, la maquettiste et l’éditrice, me donne la liberté de concevoir mon livre comme je l’entends, des textes jusqu’à la finition de la couverture. L’effet vieilli du papier, les ornements, les typographies historiques, sont autant d’éléments qui donnent de la patine au livre et me font revivre son âge d’or, lorsqu’il était écrit des mains d’hommes d’Église et qu’il présentait une si belle composition. Sans être aussi sublime que ces derniers, j’espère que vous en apprécierez le contenu et l’esthétique autant que moi.


Éthique et environnement


J’ai toujours voulu que la culture soit accessible à tous et je rêvais, il y a 20 ans, de pouvoir offrir mes œuvres au plus grand nombre grâce à l’accessibilité et la gratuité que permettait Internet. Cette éthique est à présent possible dans un monde encore basé sur l’économie de marché, grâce aux outils de financement participatif. Aussi, le contenu de ce livre est consultable librement sur mon site et son téléchargement en de nombreux formats est offert pour plus d’accessibilité. Je vous encourage également à le partager. Je propose à ceux qui ont apprécié ce conte et en ont les moyens, d’acquérir le livre sous format papier – beau livre –, car l’achat de chacun de mes livres me permet de subsister pour continuer à en créer d’autres.

Vous aimez les circuits courts ? Le circuit traditionnel du livre consiste à faire passer le livre de l’auteur aux lecteurs par de multiples intermédiaires. Chacun prend une part du prix du livre de sorte que les auteurs, pour 95 % d’entre eux, ne peuvent vivre de leur plume. Aussi, pour créer un nouveau circuit du livre plus éthique, un circuit court, mon livre sera distribué sur la plate-forme Ulule et sur mon site en priorité. Ce nouveau circuit permet au livre de passer par peu d’intermédiaires : mon correcteur, mon imprimeur et la plate-forme financière. Cela m’aide aussi dans ma démarche d’autonomie. Bien sûr, autant que faire se peut, j’essaierais de le rendre disponible en librairie et autres points de vente.

Pour minimiser l’impact environnemental à l’impression de l’ouvrage j’ai choisi des matériaux nobles de grande qualité, respectueux de l’environnement et pratiquement tous fabriqués en France. Par souci de transparence, vous pouvez retrouver toutes les références de fabrication de ce livre sur cette page. Pour ces mêmes raisons écologiques, les contreparties proposées lors du financement participatif sont toutes conçues pour être utiles, réutilisables et générant le moins de pollution possible : je privilégie les fabrications à base de papier et évite les produits de type T-shirt ou mug.


Respect


Par respect envers vous, je refuse de pratiquer le prix psychologique. Mon prix est fixé en tenant compte du coût de revient pour établir une rentabilité suffisante à l’exploitation commerciale, arrondi à l’euro supérieur. Pas de prix en 29,90 € pour faire croire que vous êtes dans la vingtaine d’euros… je n’aime pas être prise pour une imbécile et je vous suppose pareille orientation. Enfin, vous ne verrez pas de publicités de tiers dans mes livres.