www.farahdouibi.fr

contes

www.farahdouibi.fr

Le Bâtisseur

ou Le Bâtisseur qui ne Savait Pas Dire Non

Le conte

Pages 58 et 59

page 58

À partir de 9 ans

Le bâtisseur combla, lima tant et si bien
Que du toit ni la pluie, ni le vent, rien ne vint,
Tandis que l’extérieur vit le froid assassin.
Son travail achevé après cette journée,
Il alla saluer son grand chef respecté :
« Pour payer ton labeur, vois tes heures honorées.
Cette bourse a valeur d’un travail achevé. »

À partir de 6 ans

Le bâtisseur œuvra
Jusqu’en fin de journée,
Par un froid amplifié.
Son travail achevé,
Son chef le réclama :
« Voilà trois beaux écus
Pour le travail rendu. »

À partir de 3 ans

Le bâtisseur comble le toit de la maison du village, tant et si bien que les heures passent, au-dehors le froid se glace et nous voilà déjà le soir. Cette tâche terminée, le chef vient lui dire :

« Bâtisseur, voilà ton dû : trois écus pour le travail rendu. »