www.farahdouibi.fr

contes

www.farahdouibi.fr

Le Bâtisseur

ou Le Bâtisseur qui ne Savait Pas Dire Non

Mais aussi...

La deuxième journée - page 100

Ne vous négligez point de peur qu’on ne vous aime :
Peur d’être abandonné, peur d’être rejeté,
Peur d’être relégué à l’inutilité.
Sachez : la peur est bien mauvaise conseillère.
Ne vous oubliez point ; vous en valez la peine.

Explication

La peur de ne plus être aimé ou estimé pousse bien souvent les personnes à faire des choses qu’elles ne feraient pas en temps normal. Par ailleurs, la peur fige notre réflexion et nous empêche, ainsi, de réfléchir logiquement à ces situations.

Dans le conte

Derrière la contrainte du père, du chef du village et du prêtre, il y a la peur d’être abandonné par le père, de devenir inutile aux yeux du chef du village, et d’être rejeté par le prêtre. Ce sont aussi ces peurs qui vont pousser le bâtisseur à vouloir leur plaire, en leur rendant service.

Ils l’ont aussi dit

« N’aie pas peur d’être rejeté : aie plutôt peur d’être accepté pour les mauvaises raisons. », auteur inconnu.
« La peur fait courir l’âne plus vite que le cheval. », proverbe russe.
« Celui qui fuit devant la peur tombe dans la fosse. », Jérémie (~ 650/645-580 av. J.-C.).
« Tiens ferme et défends-toi comme un homme de cœur !
Le danger le plus grand est celui de la peur. »,
Don Juan Manuel (1282-1348).

Mots clés positifs

Confiance en soi, estime de soi, fierté, noblesse, sérénité, assurance, amour, chaleur, sincérité, honnêteté.