www.farahdouibi.fr

contes

www.farahdouibi.fr

Le Bâtisseur

ou Le Bâtisseur qui ne Savait Pas Dire Non

Le conte

Pages 88 et 89

page 88

À partir de 9 ans

Le bâtisseur sut que sa fin engendrerait
Un bien triste malheur à ceux-là qui restaient,
Mais un doute investit son esprit langoureux :
« Pourquoi donc me punir ? Ne suis-je généreux ?
J’ai sauvé tant de vies. N’est-ce point valeureux ?
– Si fait, admit la fée au pauvre malheureux.
Si tu n’avais pas eu de bon cœur généreux,
Tu ne m’aurais point vue, car je suis un vœu pieux,
Mais toute qualité a son juste milieu ;
Tu as outrepassé l’équilibre des cieux. »

À partir de 6 ans

Le bâtisseur comprit,
Mais un doute surgit :
« Ne suis-je généreux ?
Demanda celui-ci.
– Si fait, mon valeureux,
Approuva la bonn’fée,
Mais toute qualité
A son juste milieu.
Tu as bien trop donné,
Bien trop, mon malheureux. »

À partir de 3 ans

Le bâtisseur ne trouve pas ça bien juste :

« Pourquoi suis-je puni, demande-t-il à la fée, alors que j’ai sauvé tant de vies ? N’est-ce pas généreux de ma part ?

– Si, répond la fée, et c’est là une qualité que j’apprécie grandement. Mais tu en as trop fait. Toute qualité, en excès, devient un défaut. »